La physiothérapie peut-elle entraîner votre cerveau?

Nous faisons de l’exercice pour garder notre corps en forme, mais saviez-vous que faire de l’exercice peut également entraîner votre cerveau? Il est fort possible que vous ayez entendu parler de l’effet qu’ont les endorphines sur votre humeur et vous avez probablement remarqué que vous vous sentez mieux après avoir fait de l’exercice. L’exercice peut améliorer la clarté d’esprit, augmenter les fonctions cérébrales et possiblement stimuler la formation de nouvelles voies cérébrales en restaurant et en stimulant les cellules nerveuses, appelées « neurones ».

Des exercices mentaux peuvent vous garder alerte et, pour de meilleurs résultats, il vaut mieux les accompagner d’exercice physique. L’exercice aide à améliorer la circulation dans vos systèmes cardiovasculaire (cœur), pulmonaire (poumons) et nerveux (cerveau et moelle épinière).

Le lien entre l’esprit et le corps

En vieillissant, le cerveau humain commence à perdre des cellules nerveuses et ceci peut engendrer un déclin mental à divers degrés. Faire de l’exercice est l’une des meilleures façons d’inviter vos nerfs à l’effort. Une stimulation mentale et de l’exercice physique améliorent vos fonctions cérébrales. À l’aide d’une routine d’exercices bien conçue, on peut minimiser les déclins mentaux inévitables souvent associés au processus de vieillissement mental.

L’exercice déclenche une communication entre les cellules du cerveau (ainsi que la circulation sanguine vers celles-ci), qui interagissent avec d’autres parties du système nerveux. Le système de traitement du cerveau est mis au défi lors d’une session d’exercice, alors que certaines substances chimiques, telles que l’adrénaline, sont déclenchées. 

Faire de l’exercice régulièrement peut aider les cellules du cerveau à demeurer en santé et à bien fonctionner. Un style de vie actif peut améliorer la concentration mentale, accélérer le processus de guérison chez les patients atteints d’une blessure nerveuse ou au cerveau, et peut réduire le risque de démence en vieillissant. 

Il existe une forte corrélation entre l’exercice physique et une bonne santé mentale en vieillissant. Les gens qui stimulent leur système nerveux au moyen d’exercice ont tendances à mieux fonctionner aux niveaux physique et mental.

L’activité physique et l’entraînement du cerveau 

Faire de l’exercice à des niveaux bas ou modéré est l’approche la plus favorable pour entraîner le cerveau. Des sessions intenses d’exercice peuvent vous fatiguer physiquement et mentalement. Idéalement, vous nécessitez au moins une demi-heure d’exercice modéré trois fois par semaine. Des sessions plus longues peuvent vous donner un bienfait supplémentaire. Vous pouvez aussi considérer faire des sessions d’exercice plus courtes mais plus fréquemment au courant de la journée.

Des activités modérées comme la marche rapide, la randonnée pédestre, le vélo et la natation sont bénéfiques au même titre que des activités calmantes comme le yoga et des exercices de respiration profonde. Votre physiothérapeute peut vous aider à déterminer ce qui vous convient le mieux. 

Si vous aimeriez maintenir votre acuité mentale pendant longtemps, communiquez avec votre physiothérapeute pour savoir comment une thérapie par l’exercice peut entraîner votre cerveau. L’activité physique peut aider à préparer le cerveau à recevoir de nouvelles informations, résultant en une augmentation d’intérêts, une meilleure attitude et un meilleur apprentissage.