Garder son coeur en santé

Selon Santé Canada, les maladies cardiaques sont les maladies les plus mortelles au pays chez les adultes. Un mode de vie sédentaire (le fait d’être inactif) est la principale cause des maladies du cœur. Heureusement, il est possible de changer nos habitudes de vie.

Faire de l’exercice régulièrement peut :

  • Renforcer votre cœur et votre système cardiovasculaire
  • Diminuer votre pression artérielle
  • Améliorer votre tonus et force musculaires
  • Renforcer vos os
  • Améliorer la circulation de l’oxygène dans votre corps
  • Augmenter votre endurance, vous permettant ainsi d’en faire plus sans vous épuiser ou manquer de souffle
  • Vous aider à contrôler votre poids et à en perdre
  • Réduire le stress, la tension, l’anxiété et la dépression
  • Améliorer le sommeil
  • Vous faire sentir plus détendu et reposé

Il n’existe aucune pilule au monde pouvant vous offrir tous ces bénéfices. Faire régulièrement de l’exercice peut vous aider à éviter une crise cardiaque, et ainsi vous sauver la vie.

Un programme d’exercices structuré et supervisé peut améliorer votre santé et votre qualité de vie. Il faut TOUJOURS vérifier auprès de votre médecin avant d’entamer des exercices, surtout si vous souffrez de troubles médicaux et / ou que vous prenez des médicaments sous ordonnance.

Quoi faire pour s'exercer en toute sécurité 

De façon générale, nous recommandons de faire des exercices aérobiques en augmentant tranquillement la durée jusqu’à 20 – 30 minutes et ce, au moins 3 à 4 fois par semaine. Il est même idéal de viser à être actif la plupart des jours de la semaine.

Appelez-nous et nous vous aiderons à démarrer un régime d’exercices qui vous convient et vous permettra de suivre un programme efficace et sécuritaire.

Assurez-vous d’inclure une période d’échauffements avant vos exercices et une période de récupération après votre session.

  • Échauffements. Ceux-ci aident votre corps à élever sa température centrale pour qu’il « soit prêt » à faire de l’exercice. Ainsi, votre cœur peut fonctionner de façon plus efficace et vos muscles sont plus souples et se contractent mieux – vous courrez moins de chances de vous blesser. Lors de vos échauffements, essayer des étirements ou faites vos exercices pendant 5 à 10 minutes, mais à un rythme moins intense.
     
  • Début de vos exercices. Pour des résultats optimaux, surveillez votre fréquence cardiaque et son intensité. N’en faites pas trop. Si vous ignorez comment surveiller ces facteurs et adopter un bon rythme, appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous vous accompagnerons tout au long de votre parcours.
     
  • Récupération. Terminez votre session avec 5 à 10 minutes d’exercices à faible intensité (comme la marche). Ceci aidera votre corps et votre cœur à récupérer de votre entraînement, ainsi que de ramener votre fréquence cardiaque et votre pression artérielle à des niveaux de repos.

Supervision et précautions 
 
Si vous avez déjà souffert de troubles cardiaques ou avez éprouvé des symptômes d’insuffisance cardiaque, il est CRUCIAL que vous preniez quelques précautions lorsque vous faites de l’exercice. En plus d’obtenir l’approbation de votre médecin (qui pourrait vouloir vous faire passer certains tests pour s’assurer que l’exercice vous convient), vous devriez faire de l’exercice sous la supervision d’un physiothérapeute afin d’optimiser votre sécurité et l’efficacité de vos efforts.

  • N’oubliez pas de MÉNAGER vos forces et de vous reposer lorsque nécessaire.
  • ÉVITEZ les exercices isométriques (comme les pompes et les redressements assis). Ce type d’exercice est généralement associé à l’apnée et à un effort excessif, ce que l’on appelle également manœuvre de Valsalva. Ceci peut faire grimper votre pression artérielle instantanément. Il est important que vous soyez à l’écoute de votre corps et de le laisser dicter le rythme de votre respiration – ne retenez JAMAIS votre souffle.
  • Si le temps est trop froid, chaud ou humide, il est préférable de faire des exercices à l’intérieur. Une température extrême peut affecter votre circulation et vous fatiguer (ou vous essouffler) assez rapidement.
  • Évitez de prendre une douche très chaude ou très froide, ou un bain sauna, particulièrement après l’exercice. De telles températures extrêmes augmentent le travail du cœur.
  • Évitez de faire de l’exercice en région montagneuse. Si vous devez marcher sur un terrain en pente raide, assurez-vous de ralentir lorsque vous montez pour éviter de vous surmener. Surveillez de près votre fréquence cardiaque.
  • Si vous avez cessé votre programme d’exercices pendant plus de quelques jours (en raison de maladie, de vacances ou de mauvais temps), assurez-vous de reprendre votre routine progressivement. Débutez avec un niveau d’activité réduit et augmentez-le graduellement, jusqu’à ce que vous ayez repris votre rythme idéal.

Un mot d’avertissement

Arrêtez vos exercices si vous ressentez un des symptômes de surcharge suivants : 

  • Douleur thoracique
  • Faiblesse
  • Étourdissements
  • Prise de poids ou enflure inexpliquée (appelez votre médecin tout de suite)
  • Pression ou douleur au thorax, cou, bras, mâchoire ou épaule
  • Toute inquiétude que vous auriez

Si vous continuez à faire de l’exercice malgré ces signes avant-coureurs, vous pourriez imposer un excès de stress à votre cœur. Si vos symptômes persistent, appelez votre médecin. 

Votre cœur joue un rôle crucial quant à votre santé à long terme. Vous le devez bien à vous-même et à vos proches de demander la supervision experte d’un physiothérapeute afin de créer ou d’ajuster votre programme d’exercices. Ceci permettra à votre cœur de fonctionner de manière plus efficace et améliorera votre qualité de vie.