Prévention des chutes 101

En vieillissant, nos risques de faire une chute augmentent. La gravité des chutes varie  énormément. Certaines peuvent causer des déficiences légères, alors que d’autres peuvent avoir des conséquences sérieuses. Il y a de bonnes chances que vous connaissiez quelqu’un qui pourrait être à risque de faire une chute.

On estime qu’un aîné sur trois (âgé de 65 ans et plus) et près d’une personne sur deux (âgée de 80 ans et plus) feront au moins une chute par année et cette chute causera une invalidité. On ne doit pas prendre cela à la légère.

Il y a tout de même une bonne nouvelle. Une fois que vous avez déterminé vos risques de chute (ou ceux d’un de vos proches), il existe des moyens de prévenir ces chutes.

Voici quelques conseils pour vous aider à déterminer si vous ou un proche est à risque de faire une chute importante.

1. Prenez-vous plusieurs médicaments? Certains médicaments, s’ils sont pris avec d’autres, peuvent causer des effets secondaires, tels que des nausées, qui peuvent augmenter vos chances de tomber. En cas d’incertitude, parlez-en à votre médecin. 

2. Avez-vous de la difficulté à marcher? Si vous avez souvent des vertiges, le souffle court, des douleurs articulaires ou tout autre problème lorsque vous marchez, parlez-en à votre médecin. 

3. Faites-vous régulièrement de l’exercice? Faire régulièrement de l’exercice peut aider à renforcer vos muscles, ainsi qu’améliorer votre équilibre et votre coordination. Vous vous sentirez ainsi plus solide sur vos jambes. Si vous craignez de tomber en faisant de l’exercice, votre médecin peut vous référer à l’un de nos physiothérapeutes, qui pourra superviser vos exercices.

4. Portez-vous les bonnes chaussures? Marcher dans des chaussures dont le port est inadéquat peut augmenter vos risques de chute. Le fait de ne porter que des chaussettes, plutôt que des chaussures, est également dangereux. Ainsi, essayez le plus possible de porter des chaussures de la bonne taille avec une semelle antidérapante.

5. Existe-t-il des dangers dans votre demeure?

  • Certes, les petits tapis ajoutent de la couleur à votre chez-soi et les moquettes inégales peuvent passer inaperçues, mais ces choses peuvent s’avérer dangereuses. Assurez-vous que leur envers comporte un élément antidérapant, même si ce n’est qu’un ruban adhésif à double face pour les garder en place sur le plancher.
  • Éliminez les objets qui encombrent les passages.
  • Afin d’éviter de trébucher, maintenez en place les fils électriques et téléphoniques à des surface éloignées de tout passage.
  • Utilisez un tapis antidérapant dans votre douche ou baignoire.

Bien éclairer sa demeure

Il est fréquent de trébucher sur des objets qu’on ne voit pas, alors assurez-vous que votre maison est bien éclairée.

  • Utilisez des ampoules de 100 watts autant que possible (assurez-vous de ne pas excéder la puissance en watts de vos lampes ou autres luminaires pour éviter les risques d’incendie).
  • Ayez une lampe à côté de votre lit que vous pouvez allumer si vous avez besoin de vous lever la nuit.
  • Installez des veilleuses dans votre salle de bain et dans les couloirs.
  • Assurez-vous que tout escalier est éclairé et allumez les lumières avant de monter ou descendre un escalier.
  • Gardez des lampes de poche à des endroits faciles d’accès en cas de panne de courant.

Les exercices d’équilibre aident à réduire les risques de chute

Votre physiothérapeute peut vous enseigner des exercices d’équilibre appropriés qui peuvent vous aider à prévenir les chutes en augmentant votre stabilité. Voici deux exercices susceptibles de vous intéresser. Pour de meilleurs résultats, consultez votre médecin et votre physiothérapeute avant d’adopter une nouvelle routine d’exercice.

• Équilibre sur une jambe :

  • Tenez-vous debout à côté d’une chaise ou d’un bureau et tenez-vous y à deux mains
  • Maintenez votre équilibre sur une jambe de 5 à 10 secondes
  • Reposez-vous, puis répétez l’exercice 5 fois
  • Faites l’exercice avec l’autre jambe

• Marche « talon contre orteils » :

  • Tenez-vous debout près d’un mur ou dans un couloir
  • Faites un pas et placez le talon de votre pied contre les orteils de votre autre pied et procédez ainsi à tour de rôle
  • Le talon et les orteils doivent se toucher ou presque se toucher à chaque pas
  • Marchez une distance de 10 pieds en vous appuyant le moins possible contre le mur

MISE EN GARDE

Si vous (ou un de vos proches) ressentez un déséquilibre sur vos jambes, consultez un de nos physiothérapeutes d’expérience pour réduire vos risques de chute. Nos thérapeutes peuvent également vous recommander des exercices d’équilibre sur mesure et adéquats à votre état physique actuel.

Appelez-nous dès aujourd’hui et nous vous dirons comment nous pouvons vous aider à devenir davantage mobile et indépendant dans vos activités quotidiennes. Nos thérapeutes se feront un plaisir de vous accueillir.