Comment prévenir les blessures lors du pelletage et du soufflage de neige

Comme vous le savez, pelleter lors de l’hiver peut causer plusieurs douleurs autres qu’un simple mal de tête! Même si cette activité peut vous sembler anodine, elle s’avère définitivement dangereuse.

Selon le Système de Surveillance Électronique National de Blessure (NEISS), 27 168 blessures sont survenues lors d’activités reliées au pelletage ou soufflage de neige en 2005. On compte parmi ces blessures des lacérations, des fractures osseuses et même des amputations de certains membres. Le risque potentiel de blessure s’avère par conséquent très élevé, même si vous vous adonnez à ces activités qu'une à deux fois par année.

Voici les conseils qu’offrent l’Académie Américaine des Chirurgiens Orthopédiques (AAOS) afin de prévenir les blessures reliées au nettoyage de neige :

  • Étant donné le grand stress que cette activité offre au niveau cardiaque, il est important de vérifier votre condition médicale avec votre médecin. Si vous souffrez d’un problème cardio-respiratoire ou si vous ne faites pas d’activité physique régulièrement, portez attention à vos symptômes.
     
  • Assurez-vous de bien voir ce que vous faites. Ne laissez pas une tuque ou un foulard entraver votre vision. Faites également attention aux surfaces inégales ou aux surfaces glacées afin d’éviter les vilaines chutes.
     
  • Réchauffez bien vos muscles avant de débuter cette activité car le pelletage s’avère être d’une intensité importante. Un muscle non réchauffé peut être facilement lésé. Il est fréquent de voir en traitement des personnes avec des étirements et même déchirures musculaires suite au pelletage.
     
  • Prenez votre temps. Le pelletage, soufflage de neige est une activité aérobique importante. Prenez des repos fréquents et buvez des liquides afin de prévenir la déshydratation. Si vous éprouvez des douleurs thoraciques, un souffle court ou autres signes d’une crise cardiaque, arrêtez tout de suite et communiquez avec les soins d’urgences.
     
  • Une souffleuse à neige est un outil pratique, mais si elle n’est pas manipulée correctement, vous risquez de vous blesser gravement. Les souffleuses sont désignée pour se déplacer à une vitesse précise. Pousser la souffleuse trop rapidement peut s’avérer dangereux.
     
  • Utilisez une pelle qui est confortable et proportionnelle à votre poids et votre taille. L’espace entre vos mains augmentera le bras de levier et allégera la tâche.
     
  • Essayez le plus possible de pousser la neige et non la soulever. Si vous devez la lever, utilisez une technique adéquate : pliez vos genoux, les jambes bien écartées à la largeur des épaules et gardez votre dos droit. Il est important de soulever avec les jambes et non le dos. Prenez de petite quantité de neige à la fois et marchez à l’endroit où vous voulez l’empiler. Si vous tenez à bout de bras une trop lourde quantité de neige, cela met beaucoup de tension au niveau lombaire et peut causer d’importants dommages au niveau discal.
     
  • Ne lancez pas la neige par-dessus votre épaule ou sur le côté. Ceci amène une importante torsion au niveau vertébral et peut à nouveau causer d’importants dommages à ce niveau.
     
  • Essayez de nettoyer la neige tôt lors d’une tempête et plus fréquemment. Ceci évitera d’être pris avec de la neige épaisse et lourde.

Elaboré par Guillaume Hamel