Décalage horaire

Le « jet lag » ou décalage horaire est un syndrome qui affecte les personnes voyageant vers des destinations situées à plusieurs fuseaux horaires de leur lieu de départ. Habituellement, il faut traverser au moins trois fuseaux horaires pour en être affecté. Cela se traduit par un dérangement du rythme circadien. La personne devient alors « déboussolée ».

Les différents signes et symptômes associés au décalage horaire sont les suivants : insomnie, fatigue, inconfort, irritabilité, difficulté à se concentrer et, surtout, une diminution de la performance motrice. Habituellement, les voyages de l’est vers l’ouest sont mieux tolérés que ceux de l’ouest vers l’est.

Alors, que faire?  Pour minimiser ces malaises, il est suggéré de planifier son voyage selon les critères suivants :

  • Idéalement, allouez une journée de récupération par heure de décalage.
  • Essayez de choisir un vol qui arrivera à destination vers l’heure du coucher.
  • Si l’arrivée est tôt le matin, dormez quelques heures puis sortez!

L’acclimatation à la lumière du jour est très importante. Donc, ces petits trucs devraient grandement vous aider pour lutter contre cette « désynchronisation ». Mais il reste encore une autre chose à surmonter : la

DESHYDRATATION

Essayez de boire le plus de liquide possible, en évitant l’alcool (très déshydratant) et le café (très diurétique). De plus, il  est recommandé de manger le moins de gras possible et de se concentrer sur des aliments riches en hydrates de carbone.

Finalement, une fois arrivé, tenez-vous en aux liquides qui sont hermétiquement scellés. Si vous manger des fruits, optez pour ceux dont vous pouvez enlever la pelure. Si jamais vous allez vers un endroit où l’altitude est plus élevée, évitez le sel.

BONNE CHANCE !

Extrait de l’article « Les Maux du conseil » par Carol Gilbert, pht, paru dans le journal PODIUM.