3 types de maux de tête fréquents

Rares sont les maux plus incapacitants et désagréables que les maux de tête. En plus d’être désagréables, ils ont souvent un impact majeur sur notre fonctionnement dans le quotidien. Par ailleurs, il peut être ardu de bien cerner les causes de la douleur, c’est pourquoi une évaluation en profondeur est essentielle afin de bien traiter les maux de tête. On distingue 3 types importants de ces douleurs : les migraines, les douleurs reliées à des tensions musculaires et les douleurs provenant du cou.

Les migraines sont généralement d’un seul côté de la tête, mais peuvent changer de côté lors de différents épisodes. Elles sont, la plupart du temps, assez intenses et de nature pulsatile. Elles peuvent être déclenchées ou aggravées par l’activité physique, la fatigue, la lumière ou les bruits intenses et peuvent s’accompagner de maux de cœur ou de vomissements.

Les douleurs reliées à des tensions sont assez communes, peuvent être présentes des 2 côtés de la tête sous forme d’une pression et sont souvent moins intenses que les migraines. Deux des causes importantes de ces tensions sont les mauvaises postures au travail et le stress. Par conséquent, le traitement primaire sera d’éliminer les éléments déclencheurs les plus probables, puis le traitement du cou afin de diminuer lesdites tensions viendra compléter le traitement.

Le troisième type de maux de tête, secondaire à un problème cervical, est aussi présent uniquement d’un côté et de nature plus intense, comme les migraines, mais la douleur sera toujours du même côté. Par exemple, si le problème cervical est plus présent du côté gauche, alors les maux de tête devraient demeurer de ce côté. La douleur sera augmentée avec les mouvements du cou, qui sont habituellement limités, et les mauvaises postures. Considérant les causes possibles de cette douleur, il est évident que le traitement sera axé en grande majorité sur le cou.

Malgré ces 3 types plus fréquents de maux de tête, d’autres problèmes plus sérieux peuvent causer les symptômes : il est donc important de consulter rapidement, au déclenchement des symptômes. Voici quelques signes qui méritent une attention immédiate : une apparition soudaine de maux de tête sévères ou, suite à un choc à la tête, des maux de tête accompagnés de changements émotionnels, du langage ou de mémoire, d’hallucinations, de difficulté à la marche ou de la fièvre. 

Le physiothérapeute devra donc en premier lieu déterminer la source des maux de tête et exclure la possibilité d’une cause plus grave. Par la suite, il veillera à redonner une mobilité optimale au cou et  diminuer les tensions musculaires. Dans la majorité des cas de maux de tête, une mauvaise posture aura un rôle à jouer dans l’apparition et le maintien des symptômes, donc la correction de celle-ci sera nécessaire. Enfin, afin d’éviter que les douleurs reviennent, votre physiothérapeute pourra vous prodiguer quelques conseils, tant au niveau de l’exercice que des postures et des facteurs précipitant les maux de tête.
 

Félix-Olivier Brochu
physiothérapeute
Action Sport Physio Laval