Vous ressentez une douleur pelvienne? Pas de problème !

Avez-vous déjà ressenti une douleur persistante au niveau du bassin ou de la hanche? Des douleurs ou malaises dans la région pelvienne et à la hanche peuvent avoir un lien. Puisque la hanche est une articulation portante, des douleurs et de l'inconfort à celle-ci peuvent causer des problèmes en étant assis, debout et en marchant.

Les os de la région pelvienne et de la hanche servent à protéger les organes internes tels que la vessie. Selon la gravité de la blessure, une fracture de la hanche peut entraîner une hémorragie interne, une difficulté à uriner et des douleurs abdominales.

Les fractures de la hanche et du bassin résultent généralement d’un traumatisme de fort impact. Une participation à des programmes sportifs, les blessures à vélo et les accidents automobiles peuvent également causer des fractures.

Chez les personnes âgées, les blessures résultant d’un faible impact sont généralement précipitées par de l'arthrose et de l'ostéoporose. Les chutes sont une préoccupation majeure pour les aînées. Parmi les causes de chute on note la détérioration de l'équilibre, les troubles de la vue et les obstacles inattendus comme les planchers glissants, les tapis et même les animaux domestiques. Les fractures résultant directement d’une chute chez les personnes âgées peuvent engendrer des complications telles que des troubles cardiovasculaires, des problèmes pulmonaires et des infections.


Le double rôle de la physiothérapie

Une période de repos et de récupération est essentielle suite à une blessure, mais les fractures de la hanche et du bassin représentent des défis uniques. Une période prolongée de repos au lit est nécessaire pour donner à la blessure le temps de guérir. Une réduction du tonus musculaire et une faiblesse peuvent s'ensuivre, ainsi qu’une réduction de la mobilité articulaire. La physiothérapie contribue à atténuer les effets de l'alitement. Une fois qu'un patient peut supporter son propre poids, un thérapeute peut faciliter la récupération au moyen de certaines des méthodes suivantes :

La mobilité articulaire passive  Si le patient est alité, un physiothérapeute utilisera des techniques pour maintenir la mobilité des articulations au moyen d’une séquence d’exercices passifs sécuritaire et progressive.

La mobilité articulaire assistée – Au fur et à mesure que le patient reprend de la vigueur, on facilite l'engagement musculaire. Le patient est invité à participer au mouvement en même temps que le mouvement est facilité par le thérapeute.

La mise en charge progressive  La capacité de se tenir debout et de marcher à l’aide d’un appareil de soutien comme des béquilles ou un déambulateur est une partie importante du processus de rétablissement. La supervision du physiothérapeute est cruciale pour assurer une guérison en toute sécurité.

La manipulation des articulations et des tissus mous – Des techniques spécialisées aident à restaurer le mouvement et on a recours au massage thérapeutique pour réduire la tension musculaire, contrôler la douleur et faciliter l'amplitude de mouvements.

Les programmes d’exercices adaptés – On adapte des routines spécialisées aux capacités individuelles du patient, qui peuvent être réalisées avec ou sans équipement. La méthode augmente la force et maintient le tonus et l’amplitude de mouvements.

L’entraînement avec appareils de soutien – Les physiothérapeutes aident les patients à apprendre à se déplacer avec des béquilles, une canne, un déambulateur ou en fauteuil roulant.


Une nouvelle vie grâce à la physiothérapie

Personne ne veut ressentir de la douleur et de l'inconfort, en particulier du type qui empêche de faire des choses simples comme s’asseoir, se tenir debout et marcher. Du point de vue de l'anatomie humaine, des douleurs à la hanche et au bassin affectent notre capacité à porter notre poids sur ces articulations. En fait, les problèmes dans le bas du dos sont liés à une douleur à la hanche et vice versa.

En tant que physiothérapeute, nous ferons une évaluation détaillée de votre état afin de répondre aux questions importantes comme :

- À quel moment le problème s’est-il tout d’abord manifesté?

- Quelles sont les causes d'une augmentation de la douleur?

- Comment pouvons-nous vous « remettre sur pied » dès que possible?

Une fois que nous aurons recueilli toutes vos informations, nous utiliserons notre formation et notre bon jugement pour formuler un programme de traitement conçu pour répondre à vos propres besoins. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez avez subi une fracture du bassin ou si vous avez des questions sur la physiothérapie, donnez-nous un coup de fil. Nous vous présenterons plusieurs façons de travailler avec nous et nous répondrons à vos questions. Au plaisir d’avoir de vos nouvelles !