À vos vélos !

Vous venez de vous remettre au vélo et vous vous sentez courbaturé? Vos cuisses, vos poignets, vos mollets, vos genoux et votre cou sont douloureux? Attention, après cet hiver interminable, la reprise d’activités physiques trop brusques peut affliger des blessures.

En moyenne, un cycliste donne plus de 5 000 coups de pédale par heure. Les blessures de surutilisation sont les plus fréquentes chez les cyclistes qui augmentent trop rapidement leur distance de parcours et leur degré d’entraînement. Un tendon, un os, un ligament, un muscle ou un nerf peut alors se fatiguer. S’il n’a pas le temps de récupérer, des blessures de surutilisation, aussi appelées des microtraumatismes, peuvent être causées.

Ces blessures peuvent être dues à une mauvaise technique de pédalage, une mauvaise position du corps sur le vélo ou un mauvais ajustement du vélo entraînant ainsi de nombreux ennuis à la colonne vertébrale et des problèmes de surmenage aux articulations des genoux, des hanches, des coudes et des poignets.

Il est donc préférable de demander l’aide d’un expert du vélo pour ajuster votre engin mobile à votre physique. De plus, pour éviter les blessures aux poignets, au cou et au dos, il est suggéré de changer régulièrement la position des mains sur le cintre et le guidon, de garder les épaules bien relâchées et de maintenir les coudes en légère flexion afin d’absorber les irrégularités du sol. En augmentant progressivement votre effort physique, vous ménagerez votre corps. Il est recommandé de hausser votre intensité ou votre durée d’exercice de 10 % par semaine de façon à vous adapter à l’effort demandé et de prévenir les blessures. Si le mal est déjà fait, la physiothérapie ou la thérapie sportive devrait vous aider à vous remettre sur vos pédales.

Et n’oubliez pas qu’une bonne séance d’étirement et d’échauffement, ainsi qu’une période de repos après l’activité physique sont essentiels. Bonne route !

Action Sport Physio Montréal Centre-ville