Conseils pour le soccer

De manière générale, les blessures subies au soccer sont relativement mineures – entorses, foulures, et contusions (bleus) – et affectent principalement les membres inférieurs. Les parties du corps les plus souvent atteintes sont la cheville, suivie de près par le genou.

Le port de protège-tibias, un bon échauffement avant la partie, et le respect des règles du jeu sont tous d’excellents moyens d’éviter les blessures. Un changement d’équipement peut également contribuer à la prévention de blessures. Voici en détail ce qu’il faut faire :

Prenez toujours le temps de vous échauffer et de vous étirer, surtout les hanches, les genoux, les cuisses et les mollets. Les études démontrent que les muscles froids sont plus susceptibles aux blessures. Faites des sauts avec écart (jumping jacks), du bicycle stationnaire, du tapis roulant, ou marchez sur place pendant 3 à 5 minutes pour vous échauffer. Ensuite, étirez-vous lentement et doucement et maintenez chaque étirement pendant 30 secondes.

Protégez vos jambes inférieures en portant des protège-tibias. Les données démontrent que la majorité des joueurs blessés aux jambes inférieures ne portaient pas de bons protège-tibias.

Portez des chaussures avec des crampons moulés ou à semelles ondulées. Les chaussures avec crampons vissés sont associées à un risque accru de blessure. Néanmoins, le port de chaussures avec crampons vissés est recommandé lorsque les conditions exigent une meilleure traction (terrain mouillé où l’herbe est haute).

Il a été démontré que la prise d’une douche après vos parties en alternant l’eau chaude et l’eau froide produit d’excellents résultats. Cela favorise la circulation sanguine, tout en minimisant la raideur musculaire, les fissures des tibias, et la tension dans tout le corps.

Votre corps vous remerciera d’avoir suivi ces conseils pratiques !

Elaboré par Melissa Rachiele