Les bienfaits des exercices pliométriques

Également connus sous le nom d’entraînement au saut, les exercices pliométriques ont gagné une nouvelle popularité ces dernières années. La pliométrie utilise des mouvements explosifs pour bâtir la musculature et augmenter la puissance. Conçue à l’origine comme une technique d’entraînement pour les athlètes olympiques, elle est maintenant utilisée par un large éventail de personnes qui cherchent à atteindre un nouveau niveau de prouesses physiques.

Ceux qui désirent utiliser les techniques de la pliométrie auraient avantage à avoir recours à l'expérience et à l'expertise d'un physiothérapeute pour la bonne exécution des mouvements. Beaucoup de gens supposent que la pliométrie n'est pas plus difficile que les sauts qu'ils faisaient étant jeunes, mais elle impose un stress considérable sur le système neuromusculaire et musculosquelettique. Il ne faudrait pas entreprendre un entraînement pliométrique sans les conseils d'un expert.

La technique fut tout d'abord utilisée en Allemagne dans les années 1970. Les athlètes d’épreuves d’athlétisme étaient au cœur de cette nouvelle méthode d’entraînement, mais d'autres athlètes ont rapidement découvert ses bienfaits dans tous les sports. Tom Landry, l'entraîneur des Cowboys de Dallas, a été l'un des premiers à utiliser la méthode avec des effets spectaculaires.

Des changements mineurs ont été apportés à la technique au fils des ans pour une plus grande efficacité, mais elle utilise encore une résistance dynamique pour étirer et contracter rapidement les muscles. La pliométrie augmente la force dans les muscles des jambes et réduit l'impact sur les articulations. Elle est même sécuritaire pour les enfants et les adolescents lorsqu'elle est exécutée sous la supervision d'un physiothérapeute, qui peut évaluer le niveau de capacité du patient et créer un programme personnalisé.

Une méthode controversée

Malgré son efficacité, la pliométrie a généré une controverse importante, principalement en raison de blessures subies par ceux qui ont tenté de l’utiliser sans avoir les connaissances nécessaires du corps et de son fonctionnement. Il a été prouvé que la pliométrie est efficace pour renforcer le tronc, ainsi que le dos et les hanches.

La pliométrie comprend trois phases. La première consiste en des mouvements rapides qui accroissent la force musculaire. La seconde est une période de repos très courte, suivie d'un mouvement musculaire explosif. La séquence est répétée le plus rapidement possible. Ceci améliore la communication entre le cerveau et le système neuromusculaire, augmentant force, vitesse, agilité et puissance.

En fonction de la capacité et du niveau de la condition physique de la personne, les exercices pliométriques peuvent aller d’une séance à très faible intensité à des programmes intenses pour les athlètes expérimentés. Cependant, la pliométrie n’est pas pour tout le monde. Les personnes ayant des problèmes osseux ou articulaires et en mauvaise condition physique ne devraient pas essayer la technique.

Miser sur la qualité plutôt que la quantité

La pliométrie met l'accent sur la qualité plutôt que la quantité et, pour éviter les blessures graves, l’entraînement ne doit être fait qu'avec l'aide et la supervision d'un physiothérapeute. Nos thérapeutes informeront les gens sur la bonne forme corporelle et le positionnement, les techniques d'atterrissage et la répartition du poids à l'atterrissage.

La technique a le potentiel d'améliorer substantiellement les sauts verticaux et les mouvements explosifs dans une variété d'épreuves et de compétitions sportives. Nos thérapeutes démontrent comment réduire l'impact sur les articulations et le risque de blessures liées aux ligaments.

Lorsqu’ils sont effectués en présence d’un thérapeute hautement qualifié, les exercices pliométriques sont sécuritaires pour les personnes de tous âges et sont un moyen efficace d'améliorer la condition physique et la performance sportive. La pliométrie peut être combinée à un entraînement aux poids et à d'autres thérapies pour répondre à une variété d'objectifs du patient.