Traiter les blessures tenaces

Faites-vous régulièrement de l’exercice? Êtes-vous aux prises avec une blessure que vous avez subie il y a quelques semaines ou mois et qui vous nargue toujours? Si vous faites régulièrement de l’exercice ou que vous avez subi une blessure il y a quelque temps, vous pourriez être dérangé par les douleurs de cette blessure qui vous harcèlent régulièrement. Le temps est venu de consulter un expert de la santé.

Nous faisons de l’exercice régulier pour maintenir un style de vie saine. Parfois, nous poussons la machine un peu trop et nous en récoltons des maux et des douleurs occasionnels. Ces inconforts finissent généralement par partir, mais ils peuvent traîner pendant des semaines, voire des mois. Les blessures ou les douleurs qui s’étirent sont un signe ou un symptôme qui ne devrait pas être ignoré, même si elles sont plutôt légères. La douleur peut affecter le mouvement biomécanique fonctionnel, qui peut provoquer un stress sur les jointures, les ligaments, les muscles et les tendons.

Les douleurs et les blessures les plus tenaces sont le résultat de surutilisation, de stress répété ou d’un accident mineur aux muscles ou aux tendons. Elles conduisent à une douleur liée à l’enflure et à l’inflammation. Plusieurs se tournent vers les médicaments en vente libre, comme les Tylenol et Advil, afin de contrôler la douleur et l’inflammation. Cela aide seulement à contrôler la douleur et à soulager temporairement les symptômes. Toutefois, cela ne traite pas le problème. Faire du sport ou de l’exercice avec cette douleur et cette enflure peut conduire à une inflammation chronique. L’inflammation chronique causera une faiblesse et la décomposition des tissus avec encore plus de douleur et d’enflure. Il s’agit d’une étape de développement d’une blessure de type chronique.  

La douleur et l’enflure à long terme peuvent éventuellement affecter les bienfaits de l’exercice sur la santé et cela peut affecter votre mécanique et mener à une blessure plus grave. La douleur chronique peut aussi vous empêcher de faire de l’exercice. Il est important d’éviter la douleur chronique et d’empêcher d’autres dommages en permettant à la blessure de guérir adéquatement.

Les blessures communes entraînant ce type de douleur tenace se produisent à l’épaule (dans les cas de tendinopathie à la coiffe du rotateur), au tendon d’Achilles, au coude (épicondylite latérale ou médiale, communément appelées tennis elbow ou coude du golfeur), au pied (fasciite plantaire), dans le cou et dans le bas du dos. Avec la douleur chronique, le corps s’ajustera et peut même corriger lui-même un mouvement pour éviter la douleur et compenser.

La correction des biomécaniques normales d’un mouvement évitera la douleur et placera un stress sur les articulations et les tissus voisins, ce qui peut provoquer une blessure plus grave.

Le traitement pour ces blessures tenaces devrait comprendre de la chaleur avant et de la glace après chaque séance d’entraînement afin de contrôler l’inflammation. Le traitement RGCE (repos, glace, compression, élévation) aide à contrôler toute l’inflammation après l’exercice et soulage la douleur. La chaleur devrait être appliquée avant votre séance d’entraînement afin de réduire la raideur en augmentant l’élasticité et en stimulant le flot sanguin. La chaleur peut être appliquée avec un coussin chauffant ou grâce à un léger exercice aérobique avant votre routine régulière. Toutefois, le fait de devoir utiliser ces méthodes avant et après l’exercice est signe que quelque chose cloche et cela exige une évaluation adéquate.

La peur de la plupart des personnes est de devoir cesser de faire de l’exercice en raison de la douleur. Votre physiothérapeute évaluera la blessure et élaborera un plan de récupération et de traitement conçu spécifiquement pour vous. L’arrêt complet de l’exercice n’est généralement pas conseillé, si bien qu’une solution de rechange (par ex. : natation, vélo, aviron) ou une diminution de votre activité sera privilégiée pour contribuer au traitement. Votre physiothérapeute évaluera la cause de votre blessure et discutera de vos méthodes d’entraînement, en plus de vous conseiller sur les changements qui vous éviteront la récurrence du problème. Quand vous êtes sur le sentier de la récupération et que vous n’avez plus de douleur, vous devriez être en mesure de retourner progressivement à votre routine d’exercice habituelle.

Souvenez-vous qu’un retour progressif est ce qu’il y a de mieux puisque la plupart des blessures tenaces sont causées par le surmenage à l’entraînement; parce que vous en faites trop, trop vite; par un changement soudain de votre routine d’entraînement ou par l’augmentation de l’intensité, de la durée ou de la capacité de l’entraînement. La douleur chronique peut affecter votre mécanique et imposer un stress supplémentaire aux jointures et aux tissus voisins.

Faites évaluer votre blessure avant qu’elle ne devienne une situation chronique et modifiez votre routine d’exercices, sans quoi vous pourriez être forcé de vous empêcher de profiter de votre activité ou de votre sport.