Lésions méniscales

Les ménisques sont des tissus très méconnus au sein de la population. Il s’agit en fait de coussins contenus dans une articulation servant à augmenter la surface de contact entre deux os et à absorber les chocs. Ceux desquels on entend le plus souvent parler sont les ménisques des genoux, soit ceux entre le fémur et le tibia. On compte deux ménisques par genou, un ménisque interne et un ménisque externe. Ils sont plus étroits vers le centre et s’épaississent en périphérie. De cette façon, ils peuvent répartir le poids sur l’ensemble de l’articulation plutôt que d’avoir une ligne de force directement os à os. Sans les ménisques, le stress au niveau de l’articulation peut être augmenté de 235-335 %. Ils ont également d’autres fonctions : ils aident à absorber les chocs, jouent un rôle dans la lubrification et procurent de la stabilité au genou.

On note deux principaux types de lésions au ménisque :

1. La lésion traumatique, majoritairement dans la population sportive. Le mécanisme le plus fréquent consiste à un mouvement de torsion au niveau du genou avec le pied appuyé au sol, souvent chez les joueurs de soccer et de basketball.

2. La lésion dégénérative, dans une clientèle généralement plus âgée, en conséquence de stress répétitifs sur une longue période de temps.

Les lésions aux ménisques peuvent survenir tant au ménisque interne qu’au ménisque externe. Malheureusement, l’apport sanguin est assez limité dans les ménisques, alors que seul le 1/3 extérieur et intérieur est vascularisé. Par conséquent, la guérison sera plus difficile si la lésion est sur la portion intérieure étant donné la vascularisation diminuée dans cette région.

Les lésions aux ménisques peuvent être accompagnées de plusieurs symptômes :

  • douleur au niveau de l’articulation
  • inflammation
  • sensation de blocage du genou 
  • etc.

Le traitement en physiothérapie sera constitué de modalités afin de diminuer la douleur et l’inflammation dans un premier temps, ce à quoi seront ajoutés des exercices pour regagner la mobilité, la force et la flexibilité optimales. La rééducation des patrons de mouvements de la jambe (à la fois au niveau du genou, de la hanche et de la cheville) afin de réduire le stress sur le genou ‒ tant à la marche, la course et dans les escaliers ‒ viendra compléter les traitements.

La chirurgie peut aussi être envisagée, surtout pour une lésion traumatique. Tout dépendamment du type de blessure, la portion blessée du ménisque sera retirée par arthroscopie, c’est pourquoi on parle de méniscectomie partielle. Si la blessure est dans la région du ménisque ayant un apport sanguin, le chirurgien peut procéder à une suture du tissu et ainsi permettre une guérison optimale tout en retirant un minimum de tissu.

 

Félix-Olivier Brochu
physiothérapeute
Action Sport Physio Laval