Vous souffrez d’une blessure au ligament croisé antérieur?

Si vous êtes amateur de sport, vous avez probablement entendu parler de blessures au ligament croisé antérieur (LCA), mais savez-vous comment les traiter? En bref, une blessure au LCA est une déchirure au ligament croisé antérieur, qui se trouve à l’intérieur du genou et relie le haut de la jambe à la jambe inférieure. Il aide à maintenir le genou stable. Les blessures au LCA peuvent varier de blessures mineures à des déchirures complètes, ce qui peut causer une douleur aiguë et l’immobilité.


Qu’est-ce qui cause les blessures au LCA?

Les blessures au LCA sont communes dans les sports de contacts, spécialement au football et au soccer. Si votre pied est planté dans le sol et qu’une pression provoque la flexion vers l’arrière, la torsion ou le mouvement latéral de votre genou, cela peut entraîner la déchirure de votre LCA. Les sauts et autres mouvements soudains peuvent aussi endommager le LCA. Aucun athlète n’est à l’abri d’une déchirure du LCA. Un des principaux aspirants au titre de la série NASCAR, Denny Hamlin s’est déchiré le LCA en jouant au baseball, tel que rapporté par l’agenceAssociated Press, le 26 janvier 2010.

Les personnes qui ne pratiquent pas de sport avec contacts pourraient aussi être victimes d’une blessure au LCA des suites d’une chute d’une échelle ou en tordant leur genou en montant dans l’escalier. Comme c’est le cas pour le reste de notre corps, le LCA s’affaiblit et et est plus porté à subir une blessure avec le temps, ce qui fait en sorte que les personnes de 40 ans et plus sont plus enclins à subir une telle blessure.


Comment puis-je savoir si j’ai une blessure au LCA?

Habituellement, une douleur modérée à aiguë au genou est le premier signe d’une blessure au LCA. En voici quelques symptômes  :

  • Un son ou une sensation de claquement dans le genou quand la blessure se produit.
  • Une importante enflure au genou dans la première heure ou deux après la blessure pourrait indiquer un saignement à l’intérieur du genou.
  • L’incapacité de bouger votre genou en raison de la douleur, de l’enflure ou des deux.
  • Un sentiment de grande instabilité de votre genou quand vous tentez de marcher ou si votre genou fléchit ou lâche.

Souvenez-vous de faire traiter votre blessure. Si vous l’oubliez, cela peut entraîner des dommages à l’articulation de votre genou. Assurez-vous de prendre rendez-vous avec votre médecin si vous croyez être aux prises avec une blessure du LCA.


La méthode RGCE pour un soulagement immédiat

Appliquez immédiatement les premiers soins après une blessure au LCA et vous minimiserez l’étendue des dommages. La méthode RGCE (Repos, Glace, Compression, Élévation) peut faire des miracles et réduire l’enflure et la douleur associées à une blessure au LCA.

  • Reposez votre genou. N’essayez pas de marcher si vous pouvez l’éviter.
  • Deuxièmement, appliquez de la glace sur votre genou.
  • Utilisez ensuite un bandage élastique pour appliquer une pression au genou, en faisant attention de ne pas trop le serrer pour empêcher la circulation sanguine.
  • Finalement, élevez votre jambe au-dessus du cœur. Vous pouvez le faire en vous étendant et en reposant votre jambe blessée sur un oreiller ou deux (tandis que vous y appliquez de la glace et que vous faites pression).

Selon la gravité de votre blessure, la chirurgie pourrait être nécessaire ou non. C’est une décision que votre médecin et vous pouvez prendre ensemble.

Le principal rôle de la physiothérapie après une blessure du LCA est de ramener le genou blessé au même niveau de fonction qu’avant la blessure. Avec une approche à multiples facettes tournée vers la récupération optimale, nos professionnels de la réhabilitation vous remettront sur pied aussi tôt que possible. 
Grâce à une évaluation complète, nous vous prescrirons un programme complet de réhabilitation composé de :

  • Routines de flexibilité
  • Exercices de renforcement
  • Mouvements de stabilisation
  • Activités d’endurance

Votre physiothérapeute travaillera avec vous pour identifier le meilleur plan d’action, selon votre niveau d’activité avant la blessure et la fonctionnalité actuelle de votre jambe qui n’est pas blessée. En travaillant de près avec nous, vous pourrez aussi renforcer vos quadriceps et vos muscles ischio-jambiers qui soutiennent votre genou suffisamment pour vous permettre d’éviter la chirurgie et d’autres blessures. Cela peut varier d’un cas à l’autre, mais nous pouvons vous garantir que nous ferons tout ce qui est possible pour minimiser l’intervention chirurgicale.

Nous pouvons vous aider à profiter d’un soulagement à court terme et d’une récupération à long terme de votre blessure au LCA. Veuillez nous contacter pour prendre rendez-vous dès aujourd’hui. Nous offrons aussi des programmes préventifs de renforcement pour vous aider ou aider un athlète dans votre famille à stabiliser et renforcer l’articulation du genou, minimisant aussi la possibilité de blessures au LCA. Après tout, vaut mieux prévenir que guérir.