Conseils de premiers soins

Lorsqu’une personne subit une blessure ou qu’elle tombe soudainement malade, il y a généralement une période critique d’intervention avant de pouvoir consulter un professionnel de la santé. Cette période revêt une importance capitale pour la victime.

Pour votre propre bien-être, ainsi que celui de votre famille et de vos voisins, assurez-vous de connaître et de bien comprendre certaines mesures que vous pouvez prendre immédiatement en cas d’urgence.

Assurez-vous d’avoir une trousse de premiers soins à la maison. Équipez votre trousse selon vos besoins particuliers. Ne rangez pas vos fournitures de premiers soins dans l’armoire à pharmacie avec votre dentifrice et vos produits cosmétiques. Vos fournitures doivent être clairement identifiées et elles doivent être faciles à trouver en cas d’urgence. De plus, ne verrouillez pas votre trousse afin qu’elle soit facilement accessible.

Gardez votre trousse de premiers soins et vos médicaments (y compris les médicaments en vente libre) hors de la portée des enfants. Lorsque vous jetez des médicaments, choisissez un endroit où les enfants et les animaux n’y auront pas accès.

Avant de venir en aide à une victime, assurez-vous d’être en sécurité. Analysez les lieux afin d’identifier tout danger potentiel. Dans la mesure du possible, portez des gants pour vous protéger contre l’exposition au sang ou à tout autre fluide corporel.

Lorsqu’une urgence survient, assurez-vous que la langue de la victime ne bloque pas ses voies respiratoires et qu’elle n’a pas de sécrétions ou d’objets dans la bouche. Il est extrêmement important que la victime respire sans difficulté. Autrement, vous devez immédiatement pratiquer la respiration artificielle.

Confirmez la présence du pouls, assurez-vous que la circulation est suffisante, et vérifiez si la victime saigne. Vous devez intervenir rapidement si la victime saigne abondamment, si elle a avalé un poison, si elle est en arrêt cardiaque, ou si elle ne respire plus. Rappelez-vous que chaque seconde compte.

Ne déplacez jamais une victime grièvement blessée au cou ou au dos à moins que ce soit absolument nécessaire pour la soustraire de danger. Si la victime vomit et qu’il n’y a aucune raison pour croire que son cou est cassé, placez-la sur son côté afin d’éviter qu’elle s’étouffe et recouvrez-la de couvertes ou de manteaux pour la tenir bien au chaud.

Demandez à quelqu’un de communiquer avec les services d’urgences pendant que vous prodiguez les premiers soins. Cette personne devrait décrire l’urgence et demander ce qui devrait être fait pour la victime en attendant l’arrivée de l’ambulance. Rassurez la victime et tentez de garder votre calme. Votre calme peut s’avérer réconfortant pour la victime, tout en minimisant sa peur et la chance qu’elle panique.

Ne donnez jamais de liquides à une personne inconsciente ou semi-consciente. Les liquides peuvent passer par la trachée et asphyxier la victime. N’essayez jamais d’éveiller une personne inconsciente en la giflant ou en la secouant.

Recherchez une carte d’identification médicale d’urgence ou tout autre appareil ou emblème servant à indiquer un problème de santé, une allergie, ou une maladie nécessitant une attention particulière.


Elaboré par Melissa Rachiele