Sébastien Dion - Physiothérapeute

Prendre un rendez-vous

West Island

Sébastien Dion

Physiothérapeute

Sébastien a terminé son baccalauréat et sa maîtrise en physiothérapie à l’Université de Montréal. Il est membre de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ).

Durant ses études, Sébastien a travaillé à titre d’entraîneur de natation en plus de plusieurs années en natation compétitive. En effet, il a enseigné plusieurs niveaux de natation tant pour les enfants que pour les adultes, ce qui lui a permis d’acquérir une expérience supplémentaire favorisant une meilleure compréhension de la biomécanique dans le domaine aquatique. Cette expérience lui confère une expertise en hydrothérapie, soit l’usage d’exercices aquatiques dans le cadre d’un plan de traitement personnalisé. De plus, avant d’entreprendre ses études en physiothérapie, Sébastien a complété une année en kinésiologie à l’Université de Montréal lui donnant une excellente connaissance des exercices, ce qui lui permet de bâtir des programmes adaptés et variés.

La philosophie de traitement de Sébastien est basée sur l’écoute et l’empathie dans un désir d’offrir le meilleur service d’après les objectifs de chacun de ses patients. Il favorise un travail conjoint avec ses patients afin que ceux-ci obtiennent des résultats optimaux.

Dans l’optique de toujours offrir un meilleur service, Sébastien prévoit poursuivre son développement professionnel dans un avenir rapproché, et ce, dans différentes sphères de la physiothérapie. Parmi celles-ci se trouvent : la biomécanique de l’épaule, la thérapie manuelle, l’évaluation course à pied et blessures reliées et la rééducation vestibulaire.  

Depuis son plus jeune âge, Sébastien accorde une grande importance à l’activité physique. Il a pratiqué plusieurs sports tels que le patinage de vitesse, le judo, le basketball, le soccer, la natation et la course à pied. Ces dernières années, il s’est concentré sur la natation et a découvert une véritable passion pour la course à pied, si bien qu’il prévoit courir son premier marathon à l’été 2017.